Close
blog articles blog articles
réussir son impression

Comment faire bonne impression ?

Comme le dit l’adage : « Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression » – David Swanson.

Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques conseils pour réussir votre impression.

Avant d’envoyer votre fichier à l’imprimeur, pensez à la check-list de base :

 

VÉRIFIER LES COULEURS


Les couleurs utilisées sur le fichier doivent être en CMJN (Cyan – Magenta – Jaune – Noir). Il ne doit rester aucune trace de RVB (Rouge – Vert – Bleu).
Ceci est valable pour les textes mais aussi pour les visuels. Les images achetées sur internet sont en général en RVB. Il faut donc penser à les convertir avant d’exporter le ficher en PDF.

 

S’ASSURER DE LA RÉSOLUTION


Les visuels insérés dans le fichier doivent être de bonne qualité : minimum 300 dpi (pixels/pouce). Cela est essentiel pour obtenir un rendu optimal et des images nettes.

 

AJOUTER DES FONDS PERDUS


Un fichier doit comporter un fond perdu (encore appelé bord perdu) d’environ 5mm. C’est une marge de sécurité afin d’éviter une erreur de découpe par l’imprimeur. Ne vous inquiétez pas, dans tous les cas, il disparaîtra de votre rendu final.

FOURNIR UN BON FORMAT DE FICHIER


Le format standard pour l’impression est le PDF
. Veillez à fournir un PDF haute définition avec les textes et images vectorisés à votre imprimeur.

Après avoir envoyé votre fichier à l’imprimeur, différents tests existent pour vous assurer du rendu final.

 

LE TRACEUR NUMÉRIQUE


C’est la vérification la plus courante : un fichier numérique envoyé par l’imprimeur. On ne voit souvent pas de différence avec le fichier envoyé. Il faut penser à ‘’afficher la surimpression’’ dans les paramètres d’Adobe en cochant les bonnes caractéristiques de l’imprimante (demandez à votre imprimeur le profil colorimétrique de sa machine).

LE TRACEUR / SORTIE LASER

Il s’agit d’une sortie numérique de base pour vérifier un fichier. Le papier, les couleurs ne sont pas corrects. Cela vous permet de vous assurer que l’ensemble des informations apparaît bien, qu’il ne manque rien.

 

L’ÉPREUVE NON CERTIFIÉE

Encore en impression numérique, ce test ne représente pas les réelles valeurs chromies mais s’en approche. Il est généralement gratuit.

 

L’ÉPREUVE CALIBRÉE 

Sur cette impression, les couleurs sont respectées. Le rendu est très proche du résultat final. Attention, une épreuve calibrée est en général payante (environ 20€ la page A4).

 

LE NUMÉRO 0

Il s’agit d’un exemplaire final imprimé sur la bonne machine, avec les caractéristiques papier, couleurs, etc. Pour connaître le coût d’un numéro 0, il faut demander un devis à votre imprimeur.

 

Enfin, vous pouvez également vous rendre au bon à rouler (au calage machine) pour vérifier la sortie de quelques planches de votre document. Il faudra convenir d’un rendez-vous avec votre imprimeur.

 

 

Laisser un commentaire