Close
blog articles blog articles

Interview de Richard Louvet

La collaboration entre Voyez Large et Richard Louvet – artiste plasticien, graphiste et enseignant – est basée sur une coopération de longue date. A sein de projets mêlant art, communication et expériences sociales, la relation de confiance et de partage entre Richard et l’agence est une valeur ajoutée pour nos clients.

Pour Richard, l’échange dans la phase de création est primordial. La qualité des rapports sociaux entre individus est une constituante de chacune de ses œuvres. Les individus et leurs interactions deviennent acteurs de ses projets. Même dans l’enseignement, la pratique sociale est prédominante : il adapte la transmission du savoir à son public en établissant un véritable terrain d’échanges.

Dans chacun de ses projets, Richard insiste sur le terme de co-création. Chaque acteur possède une part de l’identité de l’œuvre créée.

Comment définiriez vous votre relation avec Voyez Large ? Que vous a-t-elle apporté ?

Ma pratique graphique emprunte cette même démarche, et je trouve avec Voyez Large une approche commune. Dans les travaux de commandes graphiques, je ne peux pas tout comprendre seul, j’ai besoin que le client prenne sa place. Je façonne mes propositions en l’intégrant dans le questionnement, nous trouvons les réponses conjointement. Je ne cherche pas à imposer un point de vue, mais m’efforce à trouver une forme exigeante, appropriable par le commanditaire et qui en même temps lui permet d’avancer.

Quels sont les domaines artistiques dans lesquels vous exercez ?

Je suis un artiste visuel pour le plaisir que j’ai à travailler l’image, mais je m’énonce la plupart du temps comme photographe. Une habitude prise pour faciliter le contact avec les gens rencontrés. J’aime donc travailler l’image sous toutes ses formes mécaniques : de la photographie à la vidéo en passant par l’image imprimée. C’est une des relations que je fais entre ma pratique artistique et ma pratique graphique, plus artisanale dans son approche.

Vos œuvres sont principalement orientées vers les interactions sociales, pourquoi avoir choisi cette thématique ?

Je n’ai pas de pratique d’atelier et j’aspire à comprendre le monde en m’y fondant.

La pratique de l’image photographique peut être quelque chose de très solitaire, au fil de ma démarche c’est devenu davantage : j’avais besoin qu’elle soit une ouverture à l’autre, un moyen de déclencher la rencontre. Je ne cherche pas à camper sur ma position d’artiste comme seule personne habilitée à créer. Cette vision romantique de l’artiste isolé du monde, démiurge incompris, me semble dépassée. Je souhaite explorer les échanges créatifs avec les autres, et dans des contextes sociaux très éloignés de moi. J’aime ce vertige créatif qui naît de la mise en commun.

Actualité :  sortie d’un ouvrage, De loin en loin – 86 textes pour 86 images, autant de voyages et de rencontres réels et imaginaires sous forme d’un carnet de voyages improbable. Auteurs : Richard Louvet, Marine Bachelot Nguyen et des patients de l’hôpital Guillaume Régnier à St-Jacques-de-la-Lande. (180 pages/13€, chez Lendroit éditions – Rennes)

 

 

 

 

Laisser un commentaire